La barre d’harmonie

barre d'harmonie, rabot La barre d’harmonie est une pièce en épicéa qui se place sous le pied du chevalet du coté des basses, symétriquement à l’âme (cylindre en bois qui transmet les vibrations de la table au fond).

La barre doit mettre la table légèrement en tension et être ajustée parfaitement, la tension étant répartie uniformément afin de ne pas déformer la table. Tâche d’autant plus ardue que la table du violoncelle est voûtée et non plane.

Une fois la barre mise à épaisseur et laissée à peine plus longue que sa longueur finale commence l’ajustage. Dégrossie rapidement au rabot de paume, au ciseau à bois ou encore au canif, je marque les emplacements correspondant aux emplacement préalablement déterminés sur la table.

ajustage, emplacements marqués.

J’ajuste ensuite avec un petit rabot et un canif.

barre d'harmonie, rabot

barre d'harmonie et petit rabot

barre d'harmonie avec légère tension

Une fois ajustée la barre est collée. Pour ce faire, il faut être deux ou alors coller des petits taquets provisoires.

Barre collée sous presses

La barre est collée brute, il faut enfin la mettre en forme et l’affiner à l’aide du petit rabot, du canif et de papier de verre.

Barre brute

barre terminée, vue du dessus

barre terminée, profil

2 Comments

  1. kitou
    16 septembre 2010

    Quel bel ouvrage tout ça !
    Bisous
    Kitou

    Répondre

Laisser un commentaire